Quand on a l’habitude de cuisiner, la question de la préparation des plats de cuisson ne se pose généralement pas. Nous avons l’habitude de jongler avec les différents plats présents dans nos placards et de les préparer. Mais pour les débutants, ce n’est pas forcement une évidence.

Quelle graisse choisir? Peut-on utiliser ce papier ? Doit-on graisser un moule en silicone ? … Beaucoup de questions peuvent se poser. Il y a une première fois à tout, alors je vous explique aujourd’hui les bases de la préparation des plats en cuisine.

Commençons pas les graisses. Les plats classiques en téflon, céramique, inox ou verre doivent être graisser pour que la préparation n’accroche pas.

Le beurre :

La meilleur technique à mes yeux est d’utiliser le beurre et la farine. C’est aussi la moins bonne « caloriquement » parlant … mais personnellement, je suis adepte de celle là. Elle est très efficace et possède une qualité gustative non négligeable.

En effet, le beurre donnera un goût unique à vos préparations, ce qui ne sera pas le cas avec l’huile. Il vous permettra aussi d’avoir des contours croustillants sur certains de vos gâteaux. Résultat très recherché pour les cakes.

Pour la pratique, vous devez beurrez uniformément le moule choisi, puis le saupoudrez de farine. Tous les bords doivent être recouverts, ne négligez pas les angles. Enlevez le surplus en tapotant le moule la tête en bas ( MAIS DEHORS ! )

Les petites techniques:
  •  Prenez vos petits doigts tous propres et une noix de beurre. Étalez-le en fine couche sur tout le moule. N’oubliez pas de bien passer dans les coins et les angles. C’est la technique préférée des enfants, un super moyen pour se salir les doigts avec l’autorisation des parents.
  •  Si vous ne voulez pas salir vos doigts, faites la même chose en mettant des gants en plastiques ou votre main dans un sac plastique.
  •  Pour plus de facilité, vous pouvez passer votre plat à l’envers sous l’eau chaude ( sans mouiller l’intérieur ) ou le mettre dans le four une minute. Déposer ensuite une noix de beurre dedans pendant qu’il est encore chaud, ce sera plus simple d’atteindre les recoins.
  • Si vous souhaitez faire encore plus simple. Faites fondre le beurre et étalez-le au pinceau sur tout l’intérieur du plat. Mais je trouve ça beaucoup moins marrant.

Contrairement à ce que l’on peut vous dire, il n’est pas nécessaire de mettre une couche énorme de beurre. L’important c’est qu’il soit réparti uniformément. Le beurre est le plus souvent utilisé pour les recettes sucrées mais pas uniquement.

Dernière petite astuce:

Pour certaines préparations, et là je parle surtout des recettes sucrées, utilisez du beurre SALÉ et non du beurre doux. Les Bretons comprendront de quoi je parle. Le beurre salé donnera un super goût à la croûte de votre préparation.

ATTENTION POUR LES TEMPÉRATURES,  À PARTIR DE 200°, N’UTILISEZ PAS DE BEURRE SALÉ, IL RISQUERAI DE FAIRE COLLER VOTRE PRÉPARATION !

Les huiles :

Pour ceux qui ne seraient pas du tout adepte du beurre, ne vous inquiétez pas, l’huile vous sauvera. Attention par contre au choix de cette huile, certaines ne sont pas faites pour être chauffées.

Utilisez de préférence des huiles bonnes pour la santé et qui résistent à la chaleur. Appliquez-la au pinceau et saupoudrez de farine. C’est une technique idéale pour les recettes salées.

Attention, de même que pour le beurre, l’huile peut donner un goût particulier aux préparations. Alors choisissez bien !

Les autres astuces :

Pour ceux qui ne souhaitent pas du tout utiliser de matière grasse, pas de panique, plusieurs solutions s’offrent à vous.

  • Première possibilité, vous pouvez tapisser votre moule de papier sulfurisé. Il vous permettra d’enlever facilement votre préparation du moule, sans aucun effort.
    C’est très pratique pour certains plats, comme les brownies, les quiches ou les flans.
  • Deuxième possibilité très sympa, l’utilisation des moules que l’on appelle « caissettes ». Ce sont des moules en papier ou en carton. Vous pouvez les utiliser tels quels ou les mettre à l’intérieur d’un moule à gâteau classique. En plus d’être pratiques, ils donnent un joli rendu une fois le gâteau cuit. Idéals pour les cadeaux culinaires comme les cupcakes.

 

  • Troisième possibilité, le moule en silicone. Vous pouvez en trouver un peu partout maintenant, de toutes les formes et de toutes les couleurs. L’avantage étant que ces moules n’ont pas besoin d’être graissés ou recouverts de papier. De plus, leur souplesse permet de démouler les plats ou les gâteaux bien plus facilement.

Cependant attention : 

  1. Si vous voulez investir, achetez une marque reconnue pour sa qualité,.Je n’en citerai pas, mais il y a vraiment une grosse différence entre la marque et la sous-marque.
  2. Choisissez bien un moule en SILICONE. Certaines sous-marques vous vendent des moules bas de gamme ressemblant à du silicone, mais nous ne savons pas vraiment les produits qu’ils contiennent.
  3. Niveau cuisson, il parait que le silicone ne diffuse pas aussi bien la chaleur que les moules classiques. L’homogénéité de la cuisson est donc un peu moins bonne.
  4. De plus, cette matière ne convient pas à toutes les recettes. ( exemple avec les macarons )
En cas de soucis :

Si jamais votre moule a été mal graissé et que la préparation colle, enveloppez-le moule d’un linge humide et chaud. Si besoin renouvelez l’opération.

Partager cet article :